• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un architecte en or !

Un architecte en or ! - Derek Gutierrez

J’avais visité un loft splendide qu’un de mes amis venait de rénover. Il avait trouvé l’emplacement idéal, dans un quartier commerçant et calme, à la fois. Les animations étaient toutes proches, comme les bars ou les salles de concert, deux musées intéressants se situaient à moins de cinq minutes à pieds de sa nouvelle résidence. J’étais déjà venu dans cette rue quand j’avais eu besoin de voir un orthophoniste québec. Le grand volume avait été parfaitement organisé. Plusieurs niveaux coexistaient dans un espace ouvert. Les chambres étaient aux étages les plus hauts, elles étaient invisibles du salon, où les invités étaient reçus. La cuisine était attenante à cette pièce. La grande table conviviale était l’œuvre d’un designer coté et sa ligne magnifique faisait un écho au style résolument contemporain de la cuisine. La première fois que je suis venu, Henri m’a proposé de boire un thé et de m’installer dans le canapé, composé de grandes banquettes recouvertes d’un tissu violet irisé. La table basse transparente laissait voir le tapis en dessous, un exemple splendide de l’art persan.

Je m’étais intéressé aux meubles d’Henri, car je souhaitais, moi aussi, me composer un intérieur avec du beau mobilier. Je lui ai demandé les coordonnées de son architecte. Un nom très réputé, que j’avais déjà eu l’occasion de voir de nombreuses fois dans des magazines de décoration d’intérieur. J’affectionne particulièrement ces journaux, qui me donnent tout en même temps une part de rêve et une envie de créativité, ou de changement, selon ce que je vois. Je m’inspire aussi beaucoup des banques de données photographiques. Elles sont une source d’inspiration assez extraordinaire, quand je souhaite faire évoluer une des pièces de mon appartement. J’ai aussi plusieurs autres lieux où j’habite parfois. Ma maison de campagne, située à peine à une heure du centre de la ville, méritait aussi, au moment où mon ami avait refait son appartement, d’être agencée un peu mieux. J’aimais y aller en fin de semaine ou pendant mes congés.

J’ai téléphoné à l’architecte et il vint une semaine plus tard. Je voulais lui demander de me donner son avis sur ma maison de weekend. Il s’extasia sur cette authentique vieille demeure, à l’esprit poétique. Les fleurs de mon jardin lui firent aussi une grande impression. Pour finir, il évalua l’ensemble des travaux et tout fut fait plus vite que je ne l’aurais crû. Le résultat final fut si satisfaisant, que je lui ai demandé de réitérer l’expérience sur mon lieu d’habitation quotidien.

À propos de l’auteur :

author

Enfant, mon père m’appelait Dr. Dolite, car je parlais sans cesse à mes deux chiens, et aux animaux de notre ferme. Et paraît-il, j’affirmais qu’il me répondait. Maintenant que je suis grand, j’ai perdu ce don. Sûrement, entre la fin de l’enfance et le début de l’adolescence. Mais je n’ai pas perdu le goût de me livrer et de donner mon opinion sur tout. Alors, me voilà le nouveau maître de ce blog. Alors, amis à quatre pattes, non plutôt à deux pattes. J’espère que vous aurez du plaisir à me lire !